Pour accéder aux études supérieures de Pharmacie, il faut présenter le concours de PACES, et être reçu dans le Numerus Clausus spécifique à la filière Pharmacie. A la faculté Lyon Sud-Charles Mérieux, pour l’année universitaire 2017/2018, le numerus clausus pour cette filière était de 59 places.

Comme pour toutes les filières de santé accessible par la PACES, le cursus est d’abord organisé en 2 temps.

  

1er cycle 

   

Ce cycle a pour but l’obtention du DFGSP (Diplôme de Formation Générale en Sciences Pharmaceutiques), il dure 3 ans (de la PACES à la DFGSP3), l’apprentissage y est principalement théorique.

Dans un premier temps, ce cycle se concentre sur l’apprentissage de nombreuses notions fondamentales de la pharmacie tel que la biochimie, la biologie humaine et végétale, l’immunologie, l’infectiologie, etc. Ensuite sont abordées des bases de pharmacologie, de galénique ainsi que de chimie thérapeutique.

De plus, des enseignements optionnels sont à choisir en fonction de l’orientation envisagée : officine, industrie ou préparation à l’internat.

En parallèle de cela, les étudiants ont de nombreux TP (travaux pratiques), où, répartis en petits groupes, ils s’entraînent à réaliser des manipulations et des tests par exemple en chimie ou en bactériologie. Enfin, les étudiants doivent effectuer plusieurs stages officinaux obligatoires.

En fin de 3e année, les étudiants obtiennent le DFGSP (Diplôme de Formation Générale en Sciences Pharmaceutiques), reconnu au niveau licence.

  

2nd cycle 

  

Ce cycle de 2 ans est consacré à l’obtention du DFASP (Diplôme de Formation Approfondie en Sciences Pharmaceutiques). Il débute par la 4ème année qui est une année charnière dans le cursus des étudiants en pharmacie. En effet, au cours du 1er semestre l’enseignement est commun : étude des maladies et de leur prise en charge thérapeutique, étude des effets secondaires et de la tolérance des médicaments.

Mais, au début du 2nd semestre, les étudiants choisissent et entament leur spécialisation vers l’une des trois filières possibles, à savoir :

  • Officine, pour travailler en officine
  • Industrie, si l’étudiant a pour projet de travailler dans l’industrie pharmaceutique
  • Internat, pour se spécialiser en pharmacie hospitalière, en biologie médicale ou bien dans la recherche et l’innovation pharmaceutique. L’accès à cette filière est sanctionné d’un concours d’entrée, en début de 5ème année ; en cas d’échec l’étudiant devra s’orienter vers les autres filières ou redoubler son année.

Au cours de la 5ème année d’études, dite “année hospitalo-universitaire” ou AHU, les étudiants partagent leur temps entre l’université et l’hôpital. En outre, tous les étudiants doivent effectuer 4 stages hospitaliers de 3 mois chacun. Cependant chaque filière offre des enseignements spécifiques.

Il est de plus en plus recommandé de compléter les filières industrie et internat par des masters particuliers selon le métier ou le domaine visé. Ces masters s’effectuent en parallèle des études de pharmacie, grâce à un aménagement de l’emploi du temps, selon les universités.

En fin de 5ème année, les étudiants obtiennent le DFASP (Diplôme de Formation Approfondi en Sciences Pharmaceutiques), reconnu au grade de master.

   

3ème cycle 

  

C’est un cycle particulier, en effet, sa durée n’est pas la même selon la filière choisie au cours du cycle précédent.

  • Le cycle court dure 1 an et s’adresse aux étudiants, largement majoritaires, ayant choisi les filières officine et industrie. L’année se partage alors entre 6 mois de cours et 6 mois de stages obligatoires et propres à chaque filière.

De plus, pour la filière industrie, les étudiants doivent valider un master en lien avec le domaine visé ou bien un diplôme d’ingénieurs, etc.

En fin d’année les étudiants sont amenés à soutenir une thèse afin d’obtenir le DE (Diplôme d’État) de Docteur en Pharmacie.

  • Le cycle long, plus communément appelé internat est accessible aux étudiants ayant présenté et réussi le concours d’entrée (environ 500 places en 2018).

Ceux-ci ont alors accès à l’une des 3 spécialisations selon leur rang de classement : biologie médicale, pharmacie (orientation hôpital ou industrie) ou innovation et recherche pharmaceutique.

L’internat dure 4 ans (contre 1 an pour le cycle court), où les étudiants alternent entre cours et stages à plein temps à l’hôpital ou en laboratoire selon la spécialité choisie.

Les internes étant salariés, ils touchent une rémunération, environ 1 500 € net par mois (hors indemnités de gardes) en 1ère année, ce qui leur permet de s’assurer financièrement.

En fin de cursus, les internes soutiennent une thèse d’exercice pour obtenir leur DES (Diplômes d’Etudes Spécialisées) et, par équivalence, le DE de Docteur en Pharmacie.